Chiche !

Publié le par Christophe Pierre

COELHO - Le Démon et mademoiselle PrymAvec Le Démon et mademoiselle Prym, Paulo Coelho conclut une trilogie qui se compose de Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j'ai pleuré et de Veronika décide de mourir (dont je n'ai pas lu le premier opus). Il y développe le thème du combat entre le Bien et le Mal : sont-ils deux facettes d'une même chose, le Mal est-il nécessaire pour arriver au Bien, et fondamentalement : l'homme est-il bon ?

Coelho aborde ces questions sous la forme d'une fable : le paisible village de Bescos - 281 habitants - subit l'attaque du Démon. Le deal : dix lingots d'or - autant dire la survie du village - en échange d'un meurtre. Un villageois tue n'importe quel autre homme, et Bescos revit. A partir de cette folle proposition de l'étranger, relayée par mademoiselle Prym, les questionnements vont s'enchainer, d'abord pour la demoiselle, amenée à faire des choix qu'elle a toujours repoussés, puis pour les notables du village, le curé en tête. Vont-ils tuer ? A l'image de Jésus qui s'est sacrifié pour le salut de l'humanité, un homme va-t-il mourir pour sauver le village ?

En seulement 250 pages, principalement noircies de dialogues, Coelho parvient pourtant à approfondir une galerie de cinq ou six personnages. L'auteur brésilien offre en prime - mais n'est-ce pas ce qui le caractérise ? - de petites réflexions, de petites leçons de vie, sous forme d'anecdotes, en marge du récit. Enfin, il dessine Bescos à l'image de l'enfer ou du paradis, selon les points de vue, à moins qu'il s'agisse là aussi d'un seul et même lieu.

Le combat entre les deux forces opposées que sont le Bien et le Mal a réellement lieu, dans l'univers de Paulo Coelho, entre les démons et les anges qui accompagnent l'étranger et mademoiselle Prym et que seule la vieille Berta ou les jeunes enfants peuvent voir. Le roman est aussi plein de légendes et superstitions, liées au village de Bescos et à son histoire. La religion n'est pas en reste : elle justifie bien des comportements et bien des actes, elle adoucit bien des consciences.

Jusqu'aux toutes dernières pages, on se demande si les habitants de Bescos vont ou non tuer quelqu'un dans l'espoir de gagner les dix lingots : de ce point de vue, le suspense est habilement ménagé, même si on sent que là n'est pas le véritable enjeu du petit livre. Quant au récit, j'ai parfois eu l'impression que Coelho manquait un peu d'audace, qu'il avançait d'un pas pour ensuite reculer de deux : il m'a semblé que l'histoire aurait pu être mieux exploitée, tourner un peu moins en rond, même si on voit bien où l'auteur veut en venir - il faut dire qu'il lance des perches à tout bout de champ, pour être sûr de n'égarer aucun lecteur, et que la thématique est transparente. Mine de rien, sous des dehors d'extrême simplicité, le court roman fait réfléchir - mais est-ce dû à la plume et à l'imagination du Brésilien, ou plutôt à la force de la question soulevée ?

Paulo COELHO, Le Démon et mademoiselle Prym, 2001.

Commenter cet article

Alexielle 18/03/2010 21:36


J'ai commencé L'Alchimiste mais n'ai pas pu le terminer (même chose c'était un emprunt et je n'ai pas eu le temps de le lire en entier avant de devoir le rendre) mais je compte bien le lire
entièrement un jour!


Christophe Pierre 20/03/2010 09:46


C'est un livre à lire et à relire :-)


Véro 17/03/2010 11:49


J'ai lu le premier opus il y a trèèèèèèès longtemps et je ne m'en souviens absolument pas ! Je vais peut -être me replonger le nez dedans si tant est que je remette la main dessus !


Christophe Pierre 18/03/2010 21:19


Quant à moi, Veronika décide de mourir ne m'a pas laissé un souvenir impérissable non plus, même si je me souviens des grandes lignes de l'histoire... mais pas du tout de la "leçon" à en
tirer !


Les lectures d'Alexielle 17/03/2010 11:37


J'avais également beaucoup aimé! il faut dire que c'était le premier livre que je lisais de l'auteur, vers lequel je ne serai pas allée spontanément mais j'étais en vacances et n'avais plus de
livres à lire, j'ai donc pioché dans la bibliothèque à ma disposition, chez la personne chez qui je logeais et ce fut une bonne pioche! du coup, je l'ai acheté et compte bien le relire!


Christophe Pierre 18/03/2010 21:20


As-tu lu l'incontournable L'Alchimiste ? Je me souviens qu'il était au programme quand j'étais à l'école...


Liyah 16/03/2010 10:03


J'avais assez bien aime ce livre meme si toutefois des details m'ont paru un peu gros ! Mon avis est ici :
http://lecturesdeliyah.over-blog.com/article-le-demon-et-mademoiselle-prym-paulo-coelho-42134655.html


Christophe Pierre 16/03/2010 20:52


Merci pour ton lien Liyah, je suis allée lire ton article :)


Anneso 15/03/2010 22:04


j'ai ce livre dans ma pal, mais pas les deux premiers opus. c'est génant pour la lecture ou ca peut se lire indépendament ?


Christophe Pierre 16/03/2010 10:39


Tu peux le lire sans avoir lu les deux premiers sans aucun problème. Il n'y a aucune allusion aux autres opus, et ce n'est pas du tout une aventure suivie depuis de le premier tome.