Lettre d'une inconnue... heu ?

Publié le par Christophe Pierre

ZWIEG - Le Voyage dans le passé    Chère Tante Clara,

    Il y a quelques mois, j'ai eu envie de te faire découvrir cet auteur dont j'avais entendu beaucoup de bien mais dont je n'avais encore rien lu... La réputation de Stefan Zweig est telle que le pari n'était pas très risqué. Mais surtout, c'est l'édition bilingue français-allemand de ce Voyage dans le passé qui avait attiré mon attention : j'y voyais la chance inestimable de te faire profiter de l'immense talent de l'auteur dans sa langue maternelle.

    Depuis lors, j'ai abordé l'oeuvre de ce grand auteur avec Le joueur d'échecs et je t'avouerai que tout en appréciant son art, je n'avais pas été transportée par cette nouvelle. Mais hier soir, Le Voyage dans le passé m'a vraiment fait une forte impression et j'ai tout à coup compris l'engouement général.

    En voyant donc ton exemplaire sur ta PAL gargantuesque, je n'ai pas pu résister à la tentation de commencer cette lecture... et de la terminer, presque d'un seul mouvement. Impossible de franchir les premières pages sans être happée par ce style d'une exceptionnelle finesse, en particulier dans la description des sentiments. Tu m'as demandé de ne pas te raconter l'histoire, alors je m'en abstiendrai, j'ai promis. Cependant, rien que la couverture du livre t'aura fait deviner qu'il est question d'amour. Tu seras sans doute époustouflée en lisant avec quelle sensibilité, quel sens du détail, quelle profondeur Stefan Zweig rend cette passion amoureuse, qui était déjà là avant même que Louis s'en aperçoive. On se retrouve dans la tête et dans le coeur de ce garçon pauvre et peu sûr de lui qui est subjugué par la femme de son patron. Bon, ok, je m'arrête là, mais ne va pas croire que le noeud de l'affaire réside dans la différence de classe sociale - qui n'épargne certes pas certains tourments au jeune professeur - ou encore dans le mariage de la dame : ce n'est pas ce genre d'histoire. C'est un Voyage dans le passé, qui implique donc un présent, là où tout se joue.

    Toi qui aimes réfléchir longtemps aux livres que tu lis, tu verras que les thèmes abordés s'y prêtent. Le temps passe, les gens changent, vieillissent, les vies se font : ce qui était possible jadis l'est-il encore aujourd'hui, et puis quel est l'impact de l'Histoire avec un grand H sur le destin des gens ? Tu penseras encore à toutes ces existences bouleversées par les guerres, à tous ces "si".

     Dans la version française, les mots traduits sont déjà savoureux. Je sais bien que tu prendras le temps de goûter chaque mot, chaque phrase, avec les yeux neufs d'une toute jeune lectrice. C'est pour cette raison que tu aimes tant Rainer Maria Rilke, et c'est aussi pour ça que je suis sûre que tu vas apprécier Stefan Zweig...

    Encore une chose... J'aimerais bien entendre la mélodie des mots dans la belle langue de Goethe : me feras-tu encore la lecture ?

   
    Ma chère petite,


    Je te remercie pour ce billet plein de sensibilité et de délicatesse.

    Tu as tenu ta promesse et je me réjouis de voyager dans le passé und selbstverständlich werde ich gerne mit dir in die Vergangenheit reisen und ein paar Blätter für dich lesen (Du brauchst sogar deshalb nicht krank sein!).

    Tante Clara


Stefan ZWEIG, Le Voyage dans le passé, 1929-1976.

Commenter cet article

Jana 13/08/2010 22:09



Je viens juste de terminer la lecture de cette nouvelle. Je l'ai vraiment trouvée juste et émouvante. C'est vrai qu'elle porte pas mal à la réflexion...



Pierre 14/08/2010 11:57



Oui, et elle se prête à la relecture ponctuelle, aussi. La réflexion évoluera avec les années et les expériences, à mon avis :)



clara 01/08/2010 16:04



J'ai adoré ! Je suis admirative de l'écriture de Zwaig...


Signé : Clara tout court  (et  pas la tante Clara..)



Pierre 12/08/2010 18:10



Merci de ta visite, Clara :) Moi aussi j'aime beaucoup beaucoup l'écriture de Stefan, mais je me rends compte que j'apprécie avec plus de nuances le fond de chacune de ses nouvelles...



Véro. 24/07/2010 00:02



Je ne connais pas encore cet auteur mais La confusion des sentiments est dans ma PAL...



Pierre 26/07/2010 20:12



C'est un titre que j'aimerais bien lire... En tous cas, Le Voyage dans le passé m'a plus beaucoup plus que Le joueur d'échecs.



tante Clara 19/07/2010 12:40



Ma chère petite,


Je te remercie pour ce billet plein de sensibilité et de délicatesse.


Tu as tenu ta promesse et je me réjouis de voyager dans le passé und selbstverständlich werde ich gerne mit dir in die Vergangenheit reisen und ein paar Blätter für dich lesen (Du brauchst sogar
deshalb nicht krank sein!).



Pierre 20/07/2010 14:25



J'ai édité le billet pour y ajouter ta réponse



zorane 15/07/2010 19:59



j'ai failli l'acheter à plusieurs reprises. Ton avis a fini de me convaincre;)



Pierre 16/07/2010 16:13



Waouw, tu m'en diras des nouvelles alors ! :D