Philosophie d'un romancier dramaturge

Publié le par Christophe Pierre

SARTRE- L'existentialisme est un humanismeJe connaissais Jean-Paul Sartre pour ses romans et son théâtre : Les chemins de la liberté, Huis clos, Les mouches ou encore Les mains sales.
Je me suis ici plongé dans le Sartre philosophe en lisant L'existentialisme est un humanisme.
Cette lecture a été pour moi une grande découverte car j'y trouve en grande partie les thèmes si chers à Sartre et qu'il exploite tant dans son travail d'écrivain que dans son travail de dramaturge.
Ainsi la volonté de l'homme dont l'auteur clame haut et fort qu'elle prime sur toute forme de déterminisme.
L'homme a le choix des actes qu'il porte au travers d'un projet dont il est le seul à porter l'achèvement.
Il démontre ainsi que l'existence humaine est antérieure à son essence. Si un homme est lâche ou courageux, ce n'est pas que sa nature le pousse à l'être mais bien que celui-ci a posé des actes qui font de lui un couard ou un brave.
Bien plus encore le choix d'un seul individu entraîne ipse facto des conséquences pour le reste de la collectivité car l'homme s'évalue au regard de l'autre, il se juge à travers le prisme d'une société et inversément une société s'estime par le biais des individus qui la composent.

Plus question de dire : "Pourquoi ferais-je ceci ou cela car les autres ne le font pas ?"  car la pratique singulière a un impact sur l'ensemble.

Selon Sartre, l'angoisse propre à l'homme découlerait directement du rôle qu'il jouerait sur le groupe par l'intermédiaire de chacune de ses actions. Sans doute pourrions-nous trouver là le sens profond du célèbre "L'enfer c'est les autres".

En tout cas, la lecture de ce court essai offre un éclairage attrayant sur l'écriture de l'écrivain. Elle permet d'aborder la lecture ou la relecture de bien des ouvrages de Sartre.

 L'écriture est simple sans pour autant se montrer trop généraliste et l'ouvrage est un excellent travail de vulgarisation, ce qui n'est pas fait pour déplaire.

Jean-Paul SARTRE, L'existentialisme est un humanisme, 1946.

Publié dans Philosophie

Commenter cet article

Lucien 19/08/2010 17:20



Je suis content de constater que cet essai t'a plu !



GRAINEDANANAR 17/05/2010 19:21



Je me permets de faire irruption dans la catégorie philosophie, car non seulement, j'adhère à ton petit billet sur cet opus de Sartre, mais surtout pour dire que je débute dans la blogosphère
littéraire et que je trouve votre blog particulièrement bien, aussi bien sur le fond que sur la forme !!! Je vous ai mis en lien sur mon propre blog dans l'espoir de vous amener de nouveaux
lecteurs !!!


Je reviendrais régulièrement prendre une petite LIVRAISON... félicitations pour ce travail ambitieux et maîtrisé !



Christophe Pierre 18/05/2010 18:30



Merci beaucoup de ce compliment, il nous fait fort plaisir... Je suis allé faire un tour du côté de chez GRAINEDANANAR mais n'ai hélas eu le temps nécessaire de fureter sur ce site qui me semble
aborder des sujets qui me passionnent.



Véro 25/03/2010 21:23


Je me souviens l'avoir lu en licence de philo ... que c'est loin tout ça !


mrs pepys 25/03/2010 11:55


Si tu as aimé L'existentialisme est un humanisme, tu devrais apprécier La nausée, qui est sans doute le roman le plus "existentialiste" de Sartre.


Christophe Pierre 25/03/2010 15:44


Je ne l'ai effectivement pas lu, justement le plus existentialiste de tous :D
Je ne vois qu'une correction à apporter : le lire .
Merci du conseil, à bientôt.