Qui est Nelson Mandela ?

Publié le par Christophe Pierre

GUILOINEAU - Nelson MandelaJe viens de passer quelques jours en compagnie d'un grand homme : Nelson Mandela. C'est à Jean Guiloineau que je le dois. Ce journaliste français, qui a eu la chance de rencontrer brièvement le chef d'Etat, me semble avoir accompli un travail objectif et complet en rédigeant les 350 pages de cette biographie. Car à travers la vie de Nelson Rolihlahla Madiba Mandela, c'est toute l'histoire de l'Afrique du Sud que Guiloineau retrace. Et pas seulement à partir des années d'apartheid. Il se réfère régulièrement au XIXème siècle (la guerre des Boers, les premières lois en défaveur des Noirs, le Grand Trek, etc.), parfois même à des époques antérieures, pour expliquer les événements plus récents.

C'est un ouvrage extrêmement documenté que Jean Guiloineau propose : il appelle en renfort des événements politiques ou sociaux qu'il retrace de nombreux noms de l'histoire sud-africaine, et cette avalanche d'informations est parfois difficile à emmagasiner même si l'auteur fait tout pour les mettre en perspective. Mais il ne se répète pas et compte sur l'attention et la culture générale de son lecteur. Outre les annexes en fin de livre, l'auteur ne lésine pas sur les citations de Nelson Mandela, issues de ses discours ou de ses manifestes. Que l'on se rassure : la structure du livre (découpage en chapitres et paragraphes assez courts pour le genre), et le style même de l'auteur, rendent la lecture très digeste, et permettent de s'y retrouver facilement si besoin.

Les événements évoqués sont évidemment pour la plupart tragiques : c'est bien sûr l'apartheid, qui trouve ses origines bien avant 1950, les massacres des manifestants par la police, les profondes et révoltantes injustices faites aux Noirs, mais aussi aux métis et aux Indiens, les procès fleuves,... Pour Mandela, c'est aussi l'impossibilité de mener une vie de famille - malgré deux mariages et deux divorces -, la clandestinité, l'interdiction d'exercer sa profession d'avocat, et bien sûr les interminables années de prison, et la maladie. Pourtant, l'auteur n'en fait jamais trop : son ton n'est ni larmoyant, ni plaintif, il reste d'une objectivité qui sied à ce genre d'écrit. Le chapitre consacré aux années de prison de Mandela n'est pas plus long que celui consacré à son engagement au sein de la Ligue de la Jeunesse (de l'ANC), par exemple.

Quelques informations d'importance...

L'édition originale de cette biographie date de 1990, soit avant les premières élections libres d'Afrique du Sud, et bien sûr l'élection de Nelson Mandela à la tête de l'Etat, mais aussi avant qu'il reçoive le prix Nobel. L'édition Payot-Rivage a été augmentée juste avant 1994, à la veille de ces élections (l'auteur présume que Mandela sera élu !), et après l'abolition de l'apartheid en 1991... Donc, en lisant cet ouvrage, il s'agit de découvrir comment Nelson Mandela est devenu cet homme d'Etat qui a dirigé l'Afrique du Sud pendant 5 ans. Je peux vous dire que le pari est tenu.

Jean GUILOINEAU - Nelson Mandela - 1990, 1994.

Commenter cet article

Pierrot Rochette vaganond-poète du Québec 11/01/2013 17:10


wowwwwwww


émouvant votre blog:)))


Nelson Mandela
est le plus grand
rêveur équitable de la planète


Pierrot
vagabond-poète du Québec
www.reveursequitables.com
www.enracontantpierrot.blogspot.com


Un jour que je vagabondais je ne sais trop quel village, j'arrivai au coin d'une rue où une harmonie de parfums me conduisit à une maison. Un très vieux monsieur prenait soin d'un jardin d'une
exceptionnelle variété de fleurs. Il me dit: Je ne cultive pas des fleurs, je cultive l'espérance d'une vie meilleure pour ceux et celles qui passent devant ma maison.
 Cette nuit-là, je la vécus dans les larmes de joie. Je reconnus la signature du vagabond Baptiste Tremblay de mon enfance.


Ainsi fit
Nelson Mandela
en cultivant son jardin
dans la cour de sa prison


poème inspiré par Nelson Mandela


      MERCI


chu rien qu’un chanteur qui voyage
 tu m’verras jamais à t.v.
 j’ai 35 ans j’fais pas mon âge
 j’fais du flolklore dans mes tournées
 
j’ai comme des explosions dans tête
 que j’ai besoin d’te raconter
 d’un coup je meurs d’un hasard bête
 dans des pays trop éloignés
—–
Au Japon j’ai connu l’boudhisme
 avec des temples de 12,000 ans
 pis en Afrique des musulmans
 qui ont plusieurs femmes évidemment
 
moi catholique baptisé
 thraumatisé par le péché
 y a tellement d’religions sur terre
 qu’aujourd’hui j’me sens libéré
 
——
j’ai vu des noirs bleus comme la mer
 qui vendaient des serpents séchés
 des noirs charbons en Côte d’Ivoire
 qui m’ont donné leur amitié
 
du fond de la brousse ma peau blanche
 a eu honte de ses préjugés
 y a tellement de couleurs sur terre
 qu’aujourd’hui j’me sens libéré
 
——
j’ai vu des langues par dizaines
 des dialectes par centaines
 sayonara good by je t’aime
 midowo antimari midowo
 
moi québécois enraciné
 qu’on a monté contre les anglais
 y a tellement de languages sur terre
 qu’aujourd’hui j’me sens libéré
————–
 
les religions sont des poètes
 comme les langues et les couleurs
 j’ai comme des explosions dans tête
 qui font qu’aujourd’hui j’ai pu peur
 
d’être québécois dans l’fond du coeur
 et j’ose crier à la jeunesse
 maudit déniaise t’as 18 ans
 je sais que la planète t’attend
 
j’sais pas si j’ai bien fait d’parler
 mais pour le reste oubliez-moé.
 
Pierrot;)))


 

Véro. 10/06/2010 08:19



Je savais bien que nous étions sur la (quasi) même longueur d'ondes !



Pierre 10/06/2010 12:28



Comme souvent !



Véro. 09/06/2010 23:01



Ca ne m'étonnerait qu'à moitié que nous ayons le même dans nos PAL ... un indice pour t'aider, j'ai rentré une édition sur Bibliomania aujourd'hui.



Pierre 09/06/2010 23:20



C'est vu ! J'ai donc le même auteur, mais un titre différent ; le tien est excellent cependant (lu il y a quelques années, quand je découvrais l'apartheid) !



Véro. 09/06/2010 16:49



J'ai été transporté par Invictus et je me dis que pour compléter cette lecture serait idéale. Sauf que j'ai aussi un "classique" de la littérature sud-af. dans ma PAL pour le Destination Afrique
du Sud d'Evertkhorus ... aurais-je jamais assez de temps pour tout lire ?



Pierre 09/06/2010 22:38



Je ne te demande pas quel est ton classique sud-africain car j'ai cru comprendre que tu désirais garder le secret... L'opération d'evert' me tentait aussi, mais je n'avais pas la patience de
différer la publication de mon billet sur Mandela. J'ai bien un auteur sud-africain dans ma PAL, mais j'ai peur de manquer d'originalité :/
J'ai beaucoup aimé Invictus aussi !