Tout est à revoir

Publié le par Christophe Pierre

Hugh LAURIE - Tout est sous contrôle

Dès les premières lignes de Tout est sous contrôle, on ne peut s'empêcher de prêter les traits de Hugh Laurie à Thomas Lang, le héros et narrateur de cette comédie policière, comme dit Libération sur la quatrième de couverture. Il faut dire que le portrait de l'acteur apparaît quatre fois sur le livre, bandeau promotionnel compris. Si en sortant de la librairie vous n'avez pas envie de vous précipiter sur les dvd de Dr. House, vous êtes très fort. Pour ne rien vous cacher, vous auriez raison de vous enfiler toute une saison de la série plutôt que de passer deux heures à lire ce thriller.

Non qu'il soit franchement mauvais, mais House est tellement génial ! Mais je m'égare... En réalité les 420 pages de Tout est sous contrôle sont plutôt maladroites, surtout au niveau de l'intrigue : c'est un gros méli-mélo qui fait qu'on ne s'y retrouve que difficilement. A moins peut-être de tout lire d'une traite, mais personne n'en aurait envie. Même l'humour de l'auteur ne suffit pas à scotcher le lecteur. En parlant d'humour, que d'aucuns comparent volontiers à celui du célèbre diagnosticien, il reste un ou deux crans en dessous : Thomas Lang ne va pas aussi loin que Grégory House, de même qu'il n'est pas sans coeur. De toute manière, on est mieux inspiré de comparer House et Sherlock Holmes...

Le début du livre est plutôt original mais personnellement je n'ai pas apprécié de mettre autant de temps à cerner qui était Thomas Lang (et son "ami" Solomon) : pourquoi lui, qui est-il, que lui arrive-t-il exactement ? Je me suis un peu trop souvent demandé quel était le rôle joué par un protagoniste et où nous  allions. Aucune des aventures que va vivre le héros n'est crédible - mais peut-être est-on en train de lire une parodie ? - et le récit donne l'impression de mêler des intérêts décidément trop grands pour l'envergure du petit thriller anglais. On se surprend à penser que l'auteur a eu les yeux plus gros que le ventre. La fin est à la hauteur de tout le reste : décevante, elle retombe comme un soufflé.

Hugh LAURIE, Tout est sous contrôle, 1996.

Publié dans Policier - Thriller

Commenter cet article

Véro. 23/09/2010 21:02



Je suis fan de l'humour noir et du cynisme du Dc House mais vu les critiques négatives récurrentes sur ce titre, je vais l'enlever de ma wish-list !



Pierre 25/09/2010 21:49



Je serais gênée de te faire passer à côté d'un bon moment, mais là... non non, je n'ai aucun doute, tu peux passer ton chemin sans regrets.



La Nymphette 22/09/2010 07:53



Beau coup marketing en somme... aurait-on pu s'attendre à autre chose...?



Pierre 22/09/2010 23:33



Il aurait pu se produire un miracle : le livre aurait été bon indépendemment de tout le batage qui a entouré sa réédition... Mais non !
C'est certain, les éditeurs ne se sont pas privés de profiter de l'immense succès de la série...



Miss Spooky Muffin 21/09/2010 11:17



J'admire le tact de ta chronique, j'ai simplement trouvé que ce livre était un désastre et que vraiment, il valait mieux se repasser un épisode de Dr House que de perdre son temps à le lire...



Pierre 22/09/2010 23:27



Ah, tu me rassures un peu, j'avais peur d'y être allée un peu fort. Nous sommes tout à fait du même avis en tout cas.



clara 21/09/2010 07:17



Comme quoi on peut -être un bon acteur mais pas un écrivain ( et inversement...)



Pierre 22/09/2010 23:29



Exactement ! Je ne voudrais pas reprocher à Hugh Laurie d'avoir tenté l'aventure (d'autant que c'était avant d'avoir brillé dans House), mais j'apprécierais qu'il en reste là pour ce qui est de
l'écriture :D



luciole 21/09/2010 05:23



Tout à fait d'accord avec toi sur tous les points. Je n'ai pas finit ce bouquin, pas le temps avant de m'expatrier, mais en fait ça ne m'a pas peiné du tout, de reporter ça à l'année
prochaine. 


Je trouve que l'humour qui porte le livre n'est pas de ceux qui s'écrivent, ça fait plutôt délires entre potes, à l'oral donc. Ça ne fonctionne pas, pour moi. Et l'intrigue n'est pas assez
construite ni importante pour rattraper ça.



Pierre 22/09/2010 23:26



L'intrigue est vraiment trop tarabiscotée pour moi, elle ne tient pas assez la route, et on n'a même pas envie de connaître la fin, qui est vraiment bâclée. Et tu as tout à fait raison sur le
type d'humour qui fonctionnerait mieux à l'oral, au pire.