René

Publié le par Tante Clara

Rainer Maria RILKE - Au fil de la vieSous le charme!

Je suis littéralement tombée sous le charme dès les premières pages de ce recueil de nouvelles et d'esquisses.

J'y ai rencontré la famille Von Wick, plusieurs générations de Von Wick réunies autour d'une table de fête. J'ai rencontré aussi une famille de meubles. Surprenant, non ? Et drôle ! Chacun des meubles de la famille, les confortables fauteuils, le canapé jaune, même les plus simples chaises ont l'honneur et le devoir de recevoir le dernier soupir d'un membre de la famille Von Wick.

J'ai entendu le secret de Rosine qui a donné les dernières années de sa vie pour découvrir, elle-même, le secret, soigneusement enfoui dans le coffret noir, le précieux Wertheim, de Clotilde.

Vendredi, le 16, j'ai assisté au réveil de Tante Babette. J'ai vu « le soleil du matin lorgner comme un petit enfant joueur à travers les reflets blancs des rideaux de tulle, saisir son rayon le plus long et le passer, comme une plume d'or, en premier lieu sur le bonnet de nuit blanc...».

Onze récits « Au fil de la vie » de personnages différents, du plus attachant au plus médiocre.

J'ai aujourd'hui fait l'expérience d'une lecture à voix haute pour une jeune femme malade, clouée à ses oreillers (je vous rassure, elle va déjà beaucoup mieux !). Ma voix rauque et fatiguée ne se prête pas vraiment à la poésie et pourtant...
Et pourtant, ce fût un pur délice pour moi de me plonger dans les phrases longues, d'une demi page au moins, de m'y noyer pour enfin reprendre mon souffle dans quelques phrases plus courtes.

Respirer et repartir au plus vite vers un océan de talent.

Rainer Maria Rilke, né à Prague en 1875, décédé en 1926. Ce grand poète n'a pas vieilli, la richesse de son écriture n'a pas pris une ride. Son sens de l'humour est simplement remarquable.

Je ne voudrais pas terminer ce petit billet sans souligner aussi le talent de Claude Porcell qui a traduit cet ouvrage de l'allemand.

Je vous souhaite une bonne lecture et vous garantis un excellent moment de détente.

Rainer Maria RILKE, Au fil de la vie, 1898.

Publié dans Nouvelles

Commenter cet article

Christophe Pierre 05/06/2010 00:20



Rainer Maria Rilke est un chant à lui tout seul, un auteur délicat au goût sûr qui représente pour moi ce que la littérature allemande à fait de plus grand (et pourtant la littérature allemande
c'est quelque chose... pour tous ceux qui s'intéressent un tant soit peu à la culture occidentale en terme de littérature et de musique, l'Allemagne reste et restera incontournable... Goethe,
Nietzche, Rilke, Hoffmanstahl, Hauf ou encore Lenz ne peuvent rester lettre morte)



Véro. 31/05/2010 20:49



J'étais déjà tombée sous le charme de Lettre à un jeune poète alors peut-être que je vais me laisser tenter par ces nouvelles !