Le colonialisme : concept du passé ?

Publié le par Christophe Pierre

ZIEGLER - La haine de l'OccidentJean Ziegler est membre du Conseil des Droits de l'homme aux Nations Unies. Il démonte à travers ces quelques trois cents pages les façons diverses et insidieuses utilisées par les autorités politiques occidentales pour maintenir la mainmise sur les pays du Sud.

Il montre à quel point l'Europe et les Etats-Unis persistent dans leur chasse au profit, perpétuent les traditions de spoliations en Afrique, favorisent la mise en place de fantoches dans les zones politiquement instables.

Le lecteur reste pantois devant le double langage des pays favorisés : d'un côté la lutte contre la famine et de l'autre le dumping agricole frénétique qui tue la culture vivrière, d'un côté la propagande au développement et de l'autre les chantages éhontés au pays pauvres moyennant des avantages fiscaux...

L'auteur illustre au fil du livre l'arrogance qu'a conservé l'Occident face aux continents moins avantagés, il démontre la tension que ce mode de fonctionnement médiéval crée à l'échelle mondiale. Les anciennes colonies n'ont plus besoin de ce paternalisme anachronique mais ressentent le désir profond d'une authentique liberté sans les entraves ni le cynisme auxquels l’homme blanc les a habitués.

Tant qu'un équilibre solide ne sera pas instauré entre les peuples de la terre, nous sommes malheureusement voués à la haine de l'Occident.
Un ouvrage dont je conseille vivement la lecture pour se documenter sincèrement sur la réalité géopolitique actuelle.

Jean ZIEGLER, La haine de l'Occident, 2009

Publié dans Essais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gaëlle 22/12/2009 19:08


Juste pour situer, un passage du chapitre "Sarkozy en Afrique". Edifiant.
Il s'agit d'une citation du discours de Mr S.  lors d'un discours de juillet 2007 à l'Université Cheikh-Anta-Diop à Dakar. Des centaines d'étudiants venus de toute l'Afrique étaient
présents.
"Nul ne peut faire comme si cette faute [la colonisation] n'avait pas été commise. Nul ne peut faire comme si cette histoire n'avait pas eu lieu. Pour le meilleur [sic] comme pour le pire, la
colonisation a transformé l'homme africain et l'homme européen. Jeunes d'Afrique, vous êtes les héritiers de tout ce que l'Occident a déposé dans le coeur et dans l'âme de l'Afrique." Déposé :
généreuse attention de la part des colons !
Un bouquin passionnant sur l'arrogance des nations occidentales et leur assurance face aux pays "du sud". Un livre mise en garde aussi ... qu'on ne soit pas surpris le jour où on nous demandera des
comptes ...
Comme toujours, un livre passionnant, qui se lit facilement et qui pousse à la réflexion. Conseillé.


Christophe Pierre 22/12/2009 23:32


Il y a plein de choses qui me sidèrent dans ce bouquin. Je pense à Louis Michel, ayant la réputation en Belgique d'avoir été un ministre des Affaires étrangères jovial, se permettre de menacer les
pays d'Afrique de supprimer les subsides si ils n'acceptent pas certaines conditions concernant les discriminations douanières. Effectivement, je conseille cette lecture afin de comprendre ce qui
pousse ce monde à tourner de travers. Si vous voulez lire la critique de Gaëlle au sujet de ce livre, vous la trouverez ici


Matilda 19/12/2009 20:34


Ce n'est pas le type d'ouvrage que je lis habituellment, me gardant de bien de ne pas trop projeter de réalité dans mon monde de livres. Et c'est pour cette raison qu'il restera sur les bancs de la
librairie sans moi ^^


Christophe Pierre 19/12/2009 23:41


Bien je peux le comprendre... Mais de temps à autre il me faut un essai, un livre d'histoire ou même un manuel scolaire sinon je me sens fébrile ;)
Cela dit faut pas te tracasser si ce n'est pas ta tasse de thé, il y aura toujours des lecteurs comme moi pour expliquer ces lectures là à des lecteurs comme toi