Le Goth qui fait déborder le vase

Publié le par Christophe Pierre

KULIKOWSKI - Rome et les Goths

L'histoire des Goths reste un événement majeur au cours de l'Antiquité européenne. A bien des égards, les Goths ont modifié le paysage politique européen de l'époque en constituant progressivement une force sur laquelle Rome allait devoir compter.

Cette histoire reste pourtant une somme incalculable de lieux communs : bon nombre de personnes voient en pensant aux Goths ce peuple querelleur que nous retrouvions dans Astérix, ou encore Alaric, ce barbare qui allait occuper Rome "l'inviolable", ou même pour les plus érudits cette peuplade qui arriva jadis du Nord et suivit le Danube pour s'installer aux frontières de la cité de Dieu.

L'intérêt de ce livre, qui est un document historique, réside dans la volonté de briser cette vision toute faite. Il va chercher dans les sources elles-mêmes les contradictions persistant au cours du temps. Prenons pour exemple Jordanès dont la fiabilité est durement mise à l'épreuve malgré le fait qu'il fasse figure de référence.

L'auteur ne s'arrête pas à Alaric mais va chercher plus loin et démontre la complexité de la constitution d'un peuple Goth à partir de peuplades disséminées ça et là sur le continent. Il montre aussi comment ce peuple, loin de l'idée d'un long voyage énoncée dans les textes antiques, s'est formé aux frontières mêmes de l'Empire suite aux pressions de ce dernier. Il remonte le temps dans une écriture fluide et passionnante, sans préciosité intellectuelle ennuyeuse mais sans oublier de citer ses sources.

Michael Kulikowski présente le devenir de ce peuple aux multiples noms et aux multiples facettes dans un langage clair et concis. Il partage cette passion que l'on ressent intacte chez lui pour ces hommes qui furent les premiers à créer un Royaume au sein même de l'Empire romain et revient ainsi sur les prémices de cette Europe nouvelle aux portes du monde médiéval.

 

Michael KULIKOWSKI, Rome et les Goths, 2009.

Publié dans Essais

Commenter cet article